cynopassionsuiteterter

cynopassionsuiteterter

Le Greyhound

Élégant, puissant, agile et plein de grâce, le Greyhound me fascine assez. Je regarde ces chiens très souvent en exposition et je les admire. J'ai demandé à Lydia Toussaint qui élève cette race avec passion sous l'affixe "des Légendes d'Arwen" de venir nous parler de cette race de lévrier et ainsi continuer la série sur ces si beaux chiens du dixième groupe. Allez, je cesse de bavarder et je vous laisse en compagnie des très beaux chiens de Lydia :

 

Le Greyhound

 

Greyhound.jpg

 

 Son origine :


Appelé aussi "fils du vent", le greyhound a des origines qui remontent minimum à la période de l'Egypte ancienne.
Déjà à cette époque, les pharaons l'utilisaient comme chien de chasse et de compagnie. Il figure sur certaines peintures murales découvertes sur des tombeaux égyptiens. Une certaine ressemblance avec le dieu Anubis a engendré une réflexion sur l'origine de l'image du dieu : chacal ou …lévrier. Il figure aussi dans l'ancien testament.


On retrouve également des traces de son existence durant les périodes des empires grec et romain. Le récit de l'Odyssée ou d'Arrian, les gravures de marbres représentant les dieux Hécate, Diane ou Pollux, les poteries d'époques attestent l'existence du greyhound à cette période.


Un mythe prétend qu'un humain nommé ACTAEON est tombé sur la déesse ARTEMIS qui prenait son bain, et que pour le punir elle le transforma en cerf, et il fut alors poursuivi par ses propres Lévrier.

 

 https://static.blog4ever.com/2013/08/749362/artfichier_749362_2968700_201311024130588.jpg

(Photo du vase)


Au cours du Moyen Age, le lévrier n'a du sa survie qu'à l'attention que lui a porté le monde ecclésiastique qui l'élevait pour la noblesse. C'est à la Renaissance qu'on le voit réapparaître en nombre auprès de la classe sociale "supérieure". Le roi Philippe Le Bel est toujours accompagné d’un greyhound blanc appelé "Lombard" , qu’il a reçu en cadeau d’un banquier , pour étoffer sa meute de " chiens à lièvres " et dont il fait officiellement son chien de compagnie en lui donnant accès aux appartements royaux.  En  1776, le Comte d'Orford crée le premier club ouvert à tous. Il organise des courses avec des lièvres vivants. Il s'essaye également  à certains croissement pour rendre la race plus performante, mais constate que les changements sont  inefficaces et il revient aux origines de la race. Sa fidélité est souvent symbolisée dans les gisants des cathédrales. A l’Abbaye d’Hautecombe, nécropole de la maison de Savoie au cénotaphe de Sybille de Bâgé, on peut voir un greyhound placé aux pieds du gisant.
Au 19ème siècle les courses connaissent un envol, les éleveurs préservaient leurs champions et la reproduction était assez contrôlée. Le premier champion connu est "Fly" qui remporte en 1836 la "Waterloo cup". Le mari de la reine Victoria possédait également un greyhound nommé "Eos".
C'est aussi à cette époque qu'il est importé au Etats-Unis pour remédier à la surpopulation des lapins. Les américains ont vite compris qu'il pouvait devenir une source de plaisir et de profit les premières courses débutèrent au début des années 1890.

 

Art Grey2.jpg


A notre époque, Le greyhound est avant tout un chien de course et d'exposition. Il est grand, rapide, élancé, élégant et athlétique. Il se déplace avec légèreté, a un bon caractère, est très doux mais aussi très fier.


Les caractéristiques du greyhound :


Le plus simple est de parcourir la fiche du standard de race. En voici l'essentiel :
Origine :    Grande-Bretagne.
Utilisation :    Chien de course.
FCI-Classification :     Groupe 10 - Lévriers
Section 3 - Lévriers à poil court.
Sans épreuve de travail.
Aspect général :     Fortement charpenté, bien d’aplomb, généreusement proportionné, à la musculature puissante, de construction harmonieuse.  La tête et le cou sont longs, les épaules bien obliques et bien dessinées, la poitrine haute et ample, le rein légèrement arqué, l’arrière-main puissant, les membres et les pieds sans défauts, avec une souplesse des membres qui rehausse considérablement le type et la noblesse qui distinguent le Greyhound.
Comportement :    Le Greyhound possède une vigueur et une endurance remarquables. Intelligent, doux, affectueux, de caractère égal.
Tète :    Longue, d’une largeur modérée.
Région crânienne :    Crâne : Plat.
    Stop : Léger.
Région faciale :    Museau : Les mâchoires sont puissantes et bien ciselées.
    Mâchoires/Dents : Les mâchoires sont fortes et présentent un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c’est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d’équerre par rapport aux mâchoires.
    Yeux : Brillants, intelligents, de forme ovale et disposés obliquement. De couleur foncée de préférence.
    Oreilles : Petites, en rose. Leur texture est fine.
Cou :     Long et musclé, harmonieusement galbé, s’insérant bien dans les épaules.
Corps :    Dos : Assez long, large et carré.
    Rein : Puissant, légèrement arqué.
    Poitrine : Haute et ample, donnant suffisamment de place pour le cœur.  Les côtes sont longues, bien cintrées et bien développées vers l’arrière.
    Ligne de dessous : Flancs bien remontés.
Queue :    Longue, attachée assez bas, forte à la naissance, allant en s’amenuisant vers l’extrémité ; elle est portée bas et légèrement incurvée.
Membres antérieurs :    Aspect général : Les coudes, les métacarpes et les doigts ne sont ni en dehors ni en dedans.
    Epaule : Oblique, bien disposée en arrière, musclée sans être chargée, étroite et nettement dessinée au sommet.
    Coude : Dégagé et bien disposé sous les épaules.
    Avant-bras : Long et droit, avec une ossature bien développée  et de qualité.
    Métacarpe : De longueur modérée, légèrement fléchi.
    Pieds : De longueur moyenne, avec des doigts compacts, offrant de bonnes jointures, et des coussinets solides.
Membres postérieurs :    Aspect général : Tronc et postérieurs sont bien développés et bien attachés, de sorte que le chien, en position debout, couvre bien du terrain.
    Cuisse et jambe : Larges et musclées, révélant une grande puissance de propulsion.
    Grasset : Bien angulé.
    Métatarse (jarret) : Bien descendu ; il ne se tourne ni en dehors ni en dedans.
    Pieds : De longueur moyenne, avec des doigts compacts, offrant de bonnes jointures, et des coussinets solides.
Allures :    La rectitude, l’amplitude et l’aisance des ses actions au ras du sol permettent de couvrir le terrain à grande vitesse.  Les membres postérieurs s’engagent bien sous le corps pour donner beaucoup d’impulsion.
Robe :    Poil : Fin et serré.
    Couleur : Noir, blanc, rouge, bleu , fauve, fauve pâle, bringé ou l’une quelconque de ces couleurs panachée de blanc.
Taille idéale :    Mâle 71 - 76 cm
    Femelle :    68 - 71 cm
Défauts :    Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé,  le bien-être du chien et sa capacité d’accomplir son travail traditionnel.
Défauts entrainant l'exclusion :
    Chien agressif ou chien peureux.
    Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
    Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

 

Qui sommes nous?


Amoureuse du lévrier depuis de très longues années, mon rêve est devenu réalité avec Tristan de Bleu Manoir, merveilleux greyhound, blanc et beige que Mme Haan-Lemoyne a accepté de me confier, mon amour pour la race s’est amplifiée et je suis devenue une véritable passionnée.


Au fil des années, je me suis rendue compte que jamais je ne pourrais me passer de greyhounds. Tristan étant devenu mon âme sœur, je me suis donc laissé emporter dans la valse de l’élevage. Parcours semé d’embuche pour moi, car lorsque l’on découvre une telle passion on fait souvent face à beaucoup de difficultés. Mais voilà Tristan me portait et me poussait à aller de l’avant sans jamais baisser les bras. Il est naturellement devenu le pilier et l’âme de ce qui allait devenir notre élevage : Des légendes d’Arwen.
Nous sommes un élevage "familial". Passion et respect de la race, utilisation de géniteurs de qualité en excellente santé, désintérêts financiers sont nos lignes de conduite. 
Notre but est d'avoir des chiots de bonnes qualités et en temps opportun pour nos femelles.


Je voulais le Greyhound qui me corresponde et j'ai réussi en conservant les qualités de ligne qui fait la beauté du greyhound. La première portée, née d'un mariage entre grey de beauté et grey de course, je l'ai choisie pour la beauté et l'élégance du grey d'expo et la force, la musculature et la résistance du grey de course. Union réussie pour moi, car avec ce mariage j'ai trouvé la ligne qui fait la fierté de notre élevage.
Nos mâles sont grands, élégants et élancés, tandis que nos femelles ont gardé fierté, souplesse tout en restant très féminine. Un caractère presque humain du chien en plus de la beauté a grande importance dans mes choix.


J'avance avec mon coeur en choisissant les meilleurs géniteurs pouvant apporter un petit plus à notre élevage. Je suis donc très stricte sur la sélection de nos reproducteurs.
Nous voulons garder une ligne bien propre à notre élevage car je souhaite que nos greyhounds s’éclatent en PVL (poursuite vue sur leurre) autant que sur les rings d’expo.


Qui est le greyhound pour moi?


Le greyhound est avant tout un chien de course. Il doit être grand, élégant et athlétique. Il doit se déplacer avec légèreté, avoir bon caractère, être doux. Il est un être sensible, une éponge qui prend vos états d’âme. Il vous apaise. Il est votre âme sœur, une partie de votre cœur. Il est fidèle. Il aime les enfants.
Si vous pensez comme moi, que vous les aimez comme moi, vous êtes donc NOBLE de CŒUR et je vous souhaite la bienvenue chez : DES LEGENDES D ARWEN.

 

Album photo :

 

 Greyhound20.jpg

Les légendes d'Arwen

 

Greyhound1.jpg  Greyhound2.jpg

En liberté

 

Greyhound3.jpg Greyhound4.jpg

Une rare élégance

 

Greyhound5.jpg  Greyhound6.jpg

Portraits

 

Greyhound7.jpg  Greyhound8.jpg

 

Greyhound9.jpg

Sur le ring

 

Greyhound10.jpg  Greyhound12.jpg

 

Greyhound11.jpg

Vu par un photographe professionnel

 

Greyhound13.jpg

 

Greyhound14.jpg Greyhound15.jpg

Le Grey et les enfants

 

Greyhound17.jpg

 

Greyhound19.jpg

 

Greyhound18.jpg

Le site de Lydia :

http://www.deslegendesdarwen.com/



02/11/2013
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres