cynopassionsuiteterter

cynopassionsuiteterter

Le Berger Bergamasque

Je l'avoue bien volontiers, jusqu'à il y a quelques semaines, le Berger Bergamasque n'était pour moi qu'un nom et une ou deux photos dans les dictionnaires de races canines. Je ne crois pas en avoir déjà vu "en vrai". C'est en discutant avec Sylvia Pons que j'ai eu l'idée de lui consacrer une "Race du Mois". Elle m'a conseillé de contacter Alain Sauviat, passionné de ces Bergers pour écrire cet article. Je ne le regrette pas car j'apprends des choses en le lisant. A vous maintenant :

 

Le Berger Bergamasque

 

Bergamasque1.jpg

 

 PRESENTATION

La passion d’une race de chiens tient souvent à une rencontre. En ce qui me concerne, c’était lors d’une nationale d’élevage du Club des Bergers de l’Est et Italiens (CBEI 1994), que j’ai fais la connaissance du berger de bergame ou bergamasque par l’intermédiaire de Madame Maria ANDREOLI (DEL ALBERA) éleveuse de ces chiens depuis une trentaine d’années dans la région de Turin en Italie.


Notre  premier Bergame s’appelait Méphisto, à notre grand regret il est décédé suite à une crise cardiaque lors d’un orage. Il n’avait que 6 mois. Madame LEHMAN (de l’affixe « AUX YEUX FIDELES où j’avais fais l’acquisition de Méphisto), eut la gentillesse de me céder son frère nommé Mistral. Ce fut un chien d’une extrême sensibilité associée à sa beauté et qui nous a donné de grands plaisirs. Pour lui aussi, la vie ne lui a pas fais de cadeau puisqu’il nous a quitté à l’âge de 5 ans de manière très brutale.


Après la disparition de Mistral, un grand vide s’était installé au sein de notre petite communauté canine (Puli, Nizziny). Aussi, le chagrin atténué, est né l’espoir d’acquérir un nouveau Bergame. Une seule chose à faire était de contacter des éleveurs italiens. Un nom me vient alors à l’esprit : Maria ANDREOLI qui l’avait fait l’honneur de présenter un de ses chiens en 1994. Elle m’apprend qu’une portée est disponible en Suède et m’informe également que le cinquantième anniversaire du club des Bergames se déroulera dans le berceau de la race à RONCOLA près de Bergame en Italie du nord.


Comme un bonheur n’arrive jamais seul, une amie suisse informée de la perte de Mistral, avait fait des recherches de son côté et a trouvé un très beau mâle gris né en Allemagne. Notre désir est  si fort que nous nous préparons à l’arrivée de deux chiots bergame. Nous irons chercher Panis offert par notre amie suisse près de Lyon. Parallèlement, nous organisons notre voyage en Italie avec deux perspectives, assister à la nationale d’élevage à RONCOLA et rendre visite à Madame ANDREOLI près de TURIN, visiter son élevage et surtout rencontrer les deux chiots qu’elle avait fait venir de SUEDE. Nous sommes repartis avec l’un des deux venu spontanément vers moi et absolument magnifique. Pastor rejoignait alors en ce mois de juillet 1999 son compère du même âge né en Allemagne et notre communauté canine. Une belle aventure avec ces beaux chiens pouvait commencer.


Je souhaite faire connaître cette race qui est restée confidentielle. Les Bergames sont des chiens merveilleux tout en tendresse et pour la moins originaux. Méphisto était enregistré au LOF sous le numéro 14 en 1996.
Depuis la passion est toujours aussi vive, faire court quand on aime n’est pas toujours facile…


ORIGINES

Bergamasque4.jpg


Il s’agit d’une ancienne race de chiens bergers italiens diffusée sur toutes les alpes et les pré alpes, et particulièrement nombreuse dans les endroits où l’élevage des ovins était largement pratiqué, comme les vallées de Bergame d’où la race a pris son nom. Ces chiens étaient indispensables aux bergers lorsqu’ils se déplaçaient en automne et au printemps des montagnes à la plaine padane, pour chercher des nouveaux pâturages. Même aujourd’hui on peut les voir travailler et apprécier leurs aptitudes naturelles comme conducteurs de troupeaux de vaches et moutons..

CARACTERE

Celui qui choisit un bergame ne doit pas s’attendre à l’obéissance soumise vue chez tant de races. Il est docile, il obéit aux ordres avec intelligence et compréhension, jamais par la crainte. A travers son rideau de poils qui lui tombent sur les yeux, il vous étudie. Il montre des dispositions exemplaires pour le travail sur troupeau grâce à sa vigilance, sa concentration et son équilibre psychologique. Sa  faculté d’apprendre et de se déterminer, combiné à sa  modération et patience en font des excellents chiens berger et de compagnie. Il établit  une liaison étroite avec les hommes.

Bergamasque3.jpg



STANDARD

Le standard est d’origine italienne. Il a été traduit en français par le Docteur J.M PASCHOUD avec la collaboration du Docteur A. RONCARATI.

Bergamasque11.jpg


Aspect général : le berger bergamasque est un chien de volume moyen, d’aspect rustique avec un pelage abondant sur toutes les parties du corps, construit en puissance mais fort bien proportionné. Sa forme est celle d’un chien de proportions moyennes dont le corps s’inscrit dans un carré.

La robe : elle est très abondante et très longue, sa texture est rêche (poil de chèvre). Le poil tend à former des mèches plus ou moins larges et en parties plates selon l’âge. Le poil de la tête est moins rêche et recouvre les yeux. Le poil est de couleur gris uniforme avec des taches grises de toutes les nuances possibles allant d’un gris délicat à un ton très clair ou tous les tons plus foncés allant jusqu’au noir. Les nuances fauve clair sont admises. Une robe unicolore noire est admise si le noir est vraiment opaque. La couleur blanche est proscrite.

La taille : 60 cm au garrot avec une corpulence robuste et compacte pour un poids moyen de 35 à 38 kilos.

Les yeux : ils sont grands de couleur marron avec l’iris de couleur marron plus ou moins foncé selon la couleur de la robe.

Les oreilles : elles sont attachées hautes et semi tombantes.

La queue : elle est attachée au postérieur de la croupe ; grosse et robuste à sa racine. Elle va en s’amenuisant jusqu’à son extrémité. Elle est couverte de poils de chèvre légèrement ondulés.

Les allures : le pas est libre et long, le trot est assez allongé et endurant. C’est son allure préférée.

Pour un détail complet sur le standard, il convient de se reporter au standard numéro 194 du 14 février 1992.

Bergamasque12.jpg



CONCLUSION

Si par bonheur, vous faites l’acquisition d’un Bergame, rappelez vous qu’il est avant tout programmé pour le travail sur le bétail. Les grands espaces de son pays lui manqueraient s’il se trouvait dans un logement exigu, un jardin me paraît indispensable pour son bien être. C’est vraiment le chien d’extérieur par excellence. Si comme nous, vous avez un coup de foudre pour son look et son aspect rustique, sachez avant tout qu’une grande sensibilité et un grand dévouement pour son maître se cachent sous son manteau atypique.
Pour son bien être et pour le vôtre gardez en mémoire les paramètres suivants : grand air, espace et bien sûr du temps avec lui, la solitude lui pèse très vite…

 
Bibliographie

Il existe peu d’ouvrage en français sur le bergamasque. Deux livres de référence en langue italienne :

« Il Pastore Bergamasco » de Luigi Guidobono Cavalchini
Editions : De Vechi Editore

« Il Bergamasco Pastore Delle Alpi » de Maria ANDREOLI
Editions : Gallo Arti Graphiche Vercelli

 

ALBUM PHOTO

 

Bergamasque2.jpg Bergamasque6.jpg

De craquants bébés

 

Bergamasque9.jpg

 

Bergamasque5.jpg

En statique

 

Bergamasque7.jpg

Sur le ring

 

Bergamasque8.jpg

 

Bergamasque10.jpg

 

 



02/12/2013
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres